Que recherchez-vous ?
» » » » La Courtisane d'Edo - Tome 12
La Courtisane d'Edo - Tome 12
Zoom

La Courtisane d'Edo - Tome 12

Référence - MNG-COURTISANE-EDO-12
Note moyenne : 0 avis
6.95 €

La Courtisane d'Edo - Tome 12

Quantité 
+
-
En stock

Ajouter au panier

Description
Notes et avis

Dans le quartier des plaisirs de Yoshiwara, à l’époque d’Edo, le voile est levé sur le mystère de l’assassinat des parents et de la destitution de la famille d’Akane. Le coupable n’est autre que son ancien fiancé, Seijirô. La longue tragédie se termine, laissant de profondes blessures dans son cœur. Lors de son arrestation, Seijirô traite celle qu’il aimait de “déesse de malheur”. Ces paroles ont l’effet d’un sort maléfique jeté sur elle. Alors que Sôsuke est sur le point de racheter la liberté d’Akane, le gouvernement du Shogunat déclare unilatéralement l’effacement des dettes des samouraïs qui ont emprunté de l’argent aux courtiers en riz. Le jeune homme se retrouve donc dans l’impossibilité de rassembler les fonds pour sauver sa bien-aimée. Persuadée d’être une véritable déesse de malheur, Akane se croit responsable de ce grand mal qui accable la maison Ômiya. Souhaitant plus que tout ne pas causer le malheur de celui qu’elle aime, elle décide de le quitter. Or, Sôsuke n’a pas abandonné son rêve et fait tout pour le réaliser. Le sort, qui semblait enfin réunir les deux amoureux, semble plus impitoyable que jamais...

 

Titre VO: 青楼オペラ
Titre traduit: Seirô Opera
Dessin: SAKURAKÔJI Kanoko
Scénario: SAKURAKÔJI Kanoko
Traducteur: KANEHISA Hana
Editeur VF: Pika
Collection: Red Light
Type: Shojo
Genre: Romance, Suspense
Editeur VO: Shôgakukan
Prépublication: Betsucomi
Date de publication: 04 Novembre 2020
Illustration: 192 pages n&b
Origine: Japon - 2015
Code EAN: 9782811659172
Code prix: PK03

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur La Courtisane d'Edo - Tome 12 (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut